Respiration


Le Pranayama est le contrôle et la régulation délibérés et conscients de la respiration (Prana signifie souffle vital). Guider consciemment le Prana dans le corps permet notamment une meilleure gestion des émotions, améliore l’équilibre hormonal, régule le système cardiovasculaire, renforce les défenses immunitaires, libère les toxines et augmente la vitalité. La mythologie indienne nous révèle que la durée de vie d’une personne est déterminée par le nombre et la qualité de ses respirations : le yogi tente ainsi par une respiration profonde et consciente de “préserver le temps”…

LA RESPIRATION YOGIQUE

Nous débutons l’inspiration par la partie inférieure (ventre) en dilatant l’abdomen, continuons par la phase médiane (côtes), et enfin terminons par la partie supérieure (clavicules). L’expiration suivra immédiatement et s’effectuera des épaules vers le ventre.

1er temps: respiration abdominale
Elle est destinée à remplir la partie inférieure des poumons à la hauteur du diaphragme. Portez votre conscience sur l’abdomen et pousser les muscles abdominaux en avant, tout en laissant naturellement pénétrer l’air dans cette région. L’expiration se fera par la contraction des muscles de cette partie, ce qui produira un mouvement inverse à celui de l’inspiration.

Effets : réduit la tension artérielle et régule l’activité intestinale.

2e temps: respiration thoracique
Remplissez la partie médiane des poumons à la hauteur des côtes, celles-ci s’écartent sur les flancs externes. L’expiration sera l’effet du mouvement inverse.

Effets: libère la pression du cœur, rafraîchit la circulation sanguine sur les organes internes (foie,rate,estomac). Favorise l’élasticité de la cage thoracique.

3e temps: respiration claviculaire
Destinée à oxygéner la partie supérieure des poumons. Vous laissez pénétrer l’air en gonflant le haut de la cage thoracique, les clavicules se soulèveront légèrement sans effort. L’expiration sera l’inverse.

Effets: renforce le système immunitaire (nœuds lymphatiques)


Nota bene : à l’instar des postures de yoga, la pratique des exercices respiratoires réserve de nombreux bienfaits, sous réserve d’être effectuée selon des instructions bien précises.